Orange fait chuter Nike !

  • Written by Daniel
 
ONIKE5

Championnat R1
Samedi 22 Septembre 2018
AS ORANGE - FC NIKE : (2-0)

Buts : Amine HAMEG – Thomas LEPEYTRE
Après 2 ans d’invincibilité en championnat parisien, le FC Nike est tombé à Issy face à l’AS Orange.

N’oublions pas d’abord de souligner la performance réalisée par les protégés de Jean-Marc Barraud, l’ex-président du club, pendant cette période.
L’enjeu était évidemment fort pour les représentants de l’opérateur téléphonique qui, en la circonstance, avaient un autre objectif avec ce premier match sur les belles installations du stade Voisin.
Rappelons que sur ce site l’AS Orange (l’ex. CNET !), dans les années 1980/90, inscrivit de très belles pages de son palmarès, en battant entre autres la prestigieuse équipe de Nicollin Montpellier. Certes, à l’époque, la pelouse était naturelle, mais sa nouvelle version synthétique ne fait pas pitié, tant la qualité du revêtement et le cadre de ce stade, avantageusement placé au centre d’Issy les Moulineaux, appelle à d’autres grands rendez-vous.
 
ORANGEEQUIPE

Revenons à ce match. Sans bénéficier encore d’un effectif optimal, Jean Charles Peuffier, le coach isséen, alignait quand même une formation solide, motivée, habitée par l’envie de prolonger un début de saison positif, ponctué de deux victoires en déplacement (Skill et CHI Poissy). Côté Nike, après un faux-pas sur le terrain du Conseil Général et une victoire face à Skill, l’ambition était évidemment de conserver ce statut d’invaincu en 2 saisons qui leur allait si bien.

Dès le coup d’envoi les locaux imprimèrent un rythme très soutenu, tout en veillant à ne pas se découvrir, au regard du talent offensif très connu de l’adversaire.
Quelques fulgurances de Nike justifiaient cette prudence, notamment par plusieurs incursions dangereuses de leur très bon ailier gauche ; heureusement Nassim Gali était sur ses gardes et confirmait son bon début de saison.
 
2GALI
Nassim Gali, très présent sur son côté droit

Mais on notait déjà l’influence du milieu de terrain d’Orange, à l’image de ce que produisait Ludovic S., bien épaulé par Karim B et Julien P.

ONIKE6
Julien Paris, l’un des éléments clefs du milieu isséen

Amar K, côté droit, profitait des bons choix des trois milieux pour apporter le danger en débordant à plusieurs reprises la défense des blancs, mais pêchait quand même en oubliant l’option « centre en retrait », dont on sait qu’elle conduit souvent à concrétiser les bons mouvements.

2KASMI
Amar Kasmi, rapide et virevoltant a posé beaucoup de problèmes à ses adversaires directs

ONIKE4Malgré une emprise certaine sur le jeu des locaux, la mi-temps était sifflée sur ce score de parité (0-0)

Dès la reprise, les joueurs du capitaine Raïed allaient augmenter encore la cadence du jeu mais sans qu’elle se traduise par l’ouverture du score.
Et cela allait durer jusqu’à la fin du temps réglementaire ou, malgré l’énergie déployée par les pensionnaires du stade Voisin, le score restait vierge. Pourtant leur domination très bien orchestrée par Ludovic Sylvestre et sécurisée par Johan Loutoby, impérial en défense, aurait mérité plus de réussite.
 
Les occasions de scorer furent nombreuses, mais le poteau, la barre, le gardien de Nike et un peu de maladresse, contrariaient l’élan orangiste.
 
2SYLVESTRE 2LOUTOBY
Ludovic Sylvestre : l’homme-orchestre de l’AS Orange ce samedi….
Johan Loutoby, énorme en défense….
 
Ce n’est que dans les minutes additionnelles que la récompense vint pour les hommes de Jean-Charles Peuffier et de son adjoint Thierry Gallas.
93ème: après plusieurs tirs successifs c’est Amine Hameg qui faisait exploser de joie les supporters et le banc isséens (1-0) !
2COLLANTCollant parfaitement à cette image, c’est Amine (à dr.) qui marqua l’envolée d’Orange vers la victoire à la 93ème minute !
 
94ème : héritant d’une magnifique passe axiale, Thomas Lepeytre envoyait un missile dans la lucarne droite du but adverse (2-0) et dans les secondes qui suivirent l’arbitre siffla la fin du match.

Un match tonique, très agréable, dont il faut ressortir l’excellent état d’esprit des joueurs et dirigeants du nouveau président Julien Hornois.
Une victoire qui ponctuait une belle journée « inaugurale » pour les équipes d’Orange puisqu’en début de matinée l’équipe 4 l’avait emporté 2-0 contre l’ATSCAF 78, la 3 l’imitait ensuite avec un score encore plus large (5-0 face au CEA), seul bémol à ce bilan : la défaite de l’équipe 2 face à l’expérimentée Nike 2, tout en montrant qu’elle fera sans doute beaucoup mieux dans un proche avenir.
 
Le championnat sera long et promet de belles joutes. Le stade Voisin sera donc le théâtre de belles rencontres, les représentants et les supporters de l’AS Orange osent y croire !

RDJ

NDLR : un grand merci à Stéphane Mendel, photographe du FC Nike, pour la transmission et la qualité des photos qui enrichissent cet article.


2JURE

Juré Primorac, une belle rentrée en tant que joueur, après avoir quitté les responsabilités de coach pour des raisons personnelles.
Orange comptera encore beaucoup sur lui cette saison !
 
ONIKE3 2SAADAT
De la détermination des deux côtés, à l’image de Karim Bahri et d’un défenseur de Nike
 Greg Saada et Amar Kasmi, deux ex-coéquipiers, le premier joue depuis la saison dernière sous les couleurs de Nike

 
2DELINTENSITE
De l’intensité tout au long de cette rencontre…